Accéder au contenu principal

Journal d'hirondelle - Amélie Nothomb

 
 
J'avais déjà lu dix de ses quatorze premiers livres avant de commencer celui-ci, son quinzième. Je ne suis pas particulièrement accro au travail d'Amélie Nothomb, mais ses petites histoires plus ou moins autobiographiques se lisent bien et vite. La plume est légère, brillante et imagée. J'ai beaucoup aimé certains romans ("Stupeur et tremblement", "biographie de la faim") et d'autres avaient, à mon goût, un intérêt moyen. "Journal d'hirondelle" ou l'histoire racontée à la première personne du singulier, d'un homme qui s'épanouit en tant que tueur à gage pour réveiller sa libido, fait partie de la deuxième catégorie. Le sujet est original et dérangeant. C'est donc du 100% Nothomb, mais le livre est trop court pour bâtir une histoire qui puisse m'emporter. Je suis resté avec un goût d'inachevé dans la bouche.