Accéder au contenu principal

Derrière la façade - William Ritchey Newton


Tout le monde a en tête le faste et la grandeur de Versailles, son clinquant et son apparat. L'auteur de cette étude historique entreprend la tâche ardue de nous faire découvrir la face cachée du château. Louis XIV, Louis XV et Louis XVI y logeaient plus d'un millier de courtisans dans 226 appartements aux conditions moins fastueuses qu'on pourrait le penser. Les coûts d'entretien augmentant avec le temps, à l'inverse des finances royales, le château et ses dépendances était un lieu où vétusté, saleté, inconfort et promiscuité étaient monnaie courante. Pour les courtisans, c'était une lutte constante afin d'obtenir et entretenir le meilleur appartement possible en terme de prestige, d'espace et de salubrité. L'humidité, le froid, les mauvaises aération et alimentation en eau, les risques d'incendie étaient des inconvénients chroniques.
 
J'ai appris des choses intéressantes qui cassent le mythe. Ainsi, par exemple, les lieux d'aisance mal situés et mal vidangés étaient sources d'odeurs très désagréables au point que beaucoup de courtisans préféraient assouvir leurs besoins naturels ici et là. L'énorme quantité de rats était aussi une plaie. Le linge étaient souvent lavé dans les pièces d'eau et étendu dans certaines allées du parc ; plutôt étonnant de mon point de vue tellement on a l'image d'un Versailles où régnait luxe et élégance. Ce qui m'a aussi étonné est que le public avait accès au parc et au château, si bien que même la famille royale pouvait ressentir un manque d'intimité. Après Versailles côté cour, c'est une livre très intéressant et plein d'anecdotes pour découvrir Versailles côté jardin. Quelques passages sont malheureusement un peu techniques et donc rébarbatifs.