Accéder au contenu principal

La princesse des glaces - Camilla Läckberg


Erica découvre le corps apparemment suicidé de son amie d'enfance, bloqué dans une baignoire d'eau gelée (d'où le titre). Ecrivaine, elle souhaite retracer le parcours de cette jeune femme belle et inaccessible qu'elle avait perdue de vue dans des circonstances mystérieuses. Son vieil amoureux transi, accessoirement policier, et elle mèneront l'enquête dans une communauté de la côte ouest suédoise.
 
J'ai choisi ce roman, bien évidemment influencé par la couverture noire et rouge du livre (collection "actes noirs" d'Actes Sud) et par la nationalité suédoise de l'écrivaine dont le succès, notamment en France, surfe sur le carton 'Millenium'. Je pensais lire un polar à la Stieg Larsson et je me suis retrouvé dans un roman policier vraiment soft, pas glauque pour un sou, sans réel suspense ni tueur fou mais faisant la part belle à la psychologie de ses protagonistes. 
 
J'ai aimé cette histoire de secrets de famille(s) mais l'enquête elle-même est décevante. J'ai trouvé le mobile du crime peu crédible, le déroulement de l'enquête avec un je-ne-sais-quoi de léger. C'est la galerie des personnages plutôt bien brossés et attachants qui a retenu mon attention tout au long de la lecture. Lecture agréable mais qui n'a pas réussi réellement à m'enthousiasmer.

Commentaires

  1. à l'époque, j'étais orphelin de la trilogie de Millénium, alors pour me consoler, j'ai attaqué ce livre. Je n'ai pas franchi la page 50 , quel ennuie !! un mauvais timings sûrement :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ce n'est pas du tout du même niveau et maintenant tout ce qui est polar/thriller suédois est en noir et rouge, alors il y a de quoi se faire avoir. Je n'ai pas été transporter par ce livre non plus.

      Supprimer

Publier un commentaire