Accéder au contenu principal

Le journal de mon père - Jirô Taniguchi


Je ne suis pas adepte de la bande dessinée. J'en lis une de temps en temps quand l'occasion se présente et là, l'occasion s'est présentée lors qu'on m'a offert 'Le journal de mon père' du japonais Jirô Taniguchi.
 
Le héros Yoichi, qu'on imagine avoir la trentaine, rentre dans sa vie natale pour dire adieu à son père décédé. Il n'était pas revenu depuis de longues années et se remémore avec sa famille, lors de la veillée funèbre, son enfance et pourquoi il avait fui à Tokyo.
 
C'est un manga en noir et blanc que j'ai lu rapidement car il n'est pas très long et il est sobre et aéré. L'histoire difficile, mais sans conflit ouvert, de la relation entre un père et son fils est émouvante et sincère. L'absence de la mère et une retenue toute nippone (me semble-t-il) en est la cause. Ce fut une lecture agréable et dépaysante, même si pas excessivement originale.