Accéder au contenu principal

Invisible - Paul Auster


On m'a prêté 'Invisible' de Paul Auster en version originale. J'avais envie de me plonger dans un bouquin à l'anglais moins compliqué que certains que j'avais pu lire récemment. Celui-ci fut parfait à ce niveau-là.
 
Tout d'abord , ce roman est intéressant au niveau de sa construction. La même histoire est racontée par trois protagonistes différents et, pour le personnage principal, sous trois formes : à la première personne du singulier, ensuite à la deuxième et enfin à la troisième. Perspective intéressante qui permet au lecteur de se rendre compte de l'importance de la forme dans la perception d'un roman.
 
Concernant l'histoire elle-même, je suis partagé. Emballé par un démarrage mettant en avant un personnage trouble et ambigü et aboutissant à un évènement dramatique, on s'attend à recueillir les fruits de cette intrigue prometteuse dans les pages qui suivent. Et bien pas vraiment même si la lecture reste plaisante du début à la fin. J'aurais aimé avoir plus d'actions et plus de réponses. Et puis, j'avoue n'avoir pas trop saisi l'intérêt de cette fin étrange dans une carrière de pierre.
 
Malgré cela, j'ai aimé lire ce roman de Paul Auster, finalement captivant. A ce titre, le passage le plus intéressant est celui de l'été que le héros passe avec sa soeur à New-York. Son côté non conventionnel et un peu sulfureux m'a fasciné.