Accéder au contenu principal

Le chat qui venait du ciel - Hiraide Takashi


C'est la première fois que je lis un roman japonais et je serais bien en peine de dire s'il est représentatif de la littérature du pays du soleil levant ... Pourtant, je le soupçonne de l'être jusqu'à un certain point, tant il est zen, élégant et gracieux, c'est à dire comme ma vision de l'art japonais.
 
Le personnel central, qui est aussi le narrateur, et sa femme emmènage dans l'un des pavillons d'une ancienne demeure japonaise d'un quartier calme de Tokyo. Celle-ci est agrémentée d'un reposant et mystérieux jardin dans lequel se faufile le chat Chibi. Dans ce havre de paix, le couple goûte sa compagnie jour après jour et s'attache à lui ...
 
C'est le récit contemplatif, poétique, peu narratif, d'une maison, d'un jardin et des êtres qui s'y côtoient. Le chat ne vient pas du ciel, et encore moins de l'espace. Il est, on ne peut plus, normal. C'est ce qui donne ce roman à la lecture rapide et agréable, un charme indéniable. Le revers de la médaille est, pour ma part,  que c'est un bouquin peu passionnant. Quelques événements un peu moins ordinaires auraient rajouté un peu de piquant à ce roman. A lire dans un jardin une jolie après-midi d'été.