Accéder au contenu principal

Zola, la vérité en marche - Henri Mitterand


Sans peur et sans reproche


A défaut de ne pas avoir encore trouvé de biographie à mon goût, j'ai fait l'acquisition de ce volume de l'excellente collection "Découvertes Gallimard". Elle fourmille toujours d'informations, de documents et d'images qui permettent, mieux que les simples biographies, de visualiser plus facilement les documents d'époque de toutes sortes (manuscrits, articles, photographies ...).

Je tenais à en savoir plus sur le grand écrivain naturaliste français, auteur de la saga des Rougon-Macquart et de Thérèse Raquin, entre autres. Après une vie riche et exemplaire, ce maître de la prose et de la narration est décédé d'une mort soudaine et suspecte (asphyxie chez lui) en 1902, chose que j'ignorais totalement. Grand observateur et analyste de son époque et de l'âme humaine, républicain engagé mais gardien attentif de son libre arbitre, défenseur des oubliés de la société inégalitaire de la fin du 19ème siècle (c.f l'emblématique "J'accuse...!" en faveur de Dreyfus), auteur prolifique à la grande force de travail, personnage privé à la double vie (à la fin de sa vie, il a une épouse et une maîtresse qui lui donne deux enfants) et ami proche de grands artistes de l'époque (à commencer par Flaubert, Manet et Cézanne), il m'apparait comme un homme totalement accompli, menant d'abord une vie de bohème, notamment par manque de moyens, puis bourgeoise mais sans jamais oublier ses convictions et mettre de côté son sens aigu de la justice.

J'ai d'autant plus envie de me remettre vite aux Rougon-Macquart ...