Accéder au contenu principal

Histoire de Paris (Yvan Combeau)

Histoire de Paris - Yves Combeau

Deux millénaires


Cette vieille édition de Histoire de Paris était sur mes étagères depuis un sacré bout de temps. Elle date d'avant les découvertes des années 2000 lorsque l'hypothèse d'une implantation principale des Gaulois Parisii à Nanterre plutôt que sur l'île de la Cité a fait jour. Si ce "Que sais-je ?" n'en fait pas mention, en revanche il ne se trompe pas en rappelant que c'est sur l'île de la Cité et sur la rive gauche de la Seine que Lutèce a pris son essor avant de devenir Paris au 4ème siècle.

L'évolution de Paris, de son implantation, de sa structure et de son architecture : voilà ce que j'espérais trouver dans cette célèbre collection réputée instructive. Je suis particulièrement intrigué par les différentes strates de remparts qu'a connues la ville à travers les siècles. Beaucoup de Parisiens ignorent que le Paris d'aujourd'hui leur doit beaucoup. Grandes places, boulevards circulaires, rues des anciens faubourgs et quartiers, anciennement villages, sont le résultat d'une lente évolution par étapes au fil des époques. Ma curiosité n'a été qu'en partie assouvie car si Yves Combeau évoque bien les différentes phases d'agrandissement de l'agglomération et de sa structure architecturale, les détails et explications restent somme toute assez succincts.
 
L'auteur s'est en revanche attaché à mettre l'accent sur les évènements qui touchèrent spécifiquement Paris, en tout cas davantage que le reste du pays. Le combat d'Etienne Marcel, la Fronde, la prise de la Bastille ou encore le siège de 1870 sont des exemples qui montrent qu'elle fut le théâtre privilégié, bien que non exclusif, de l'Histoire de France. Quand bien même cela n'a pas toujours été complètement le cas (époque carolingienne, Renaissance… ), la capitale de la France a depuis longtemps su regrouper en ses murs l'essentiel des attributs d'un pouvoir centralisé.  Par conséquent, Histoire de Paris et Histoire de France sont à plein d'égards indissociables. Et comme l'a écrit Goethe :
 "Imaginez-vous cette ville universelle, où chaque pas sur un pont, sur une place, rappelle un grand passé où à chaque coin de rue s'est déroulé un fragment d'Histoire" (Que sais-je ? - page 123)