Accéder au contenu principal

Double piège (Harlan Coben)

Souriez, vous êtes dupé

C'est le temps des vacances, le temps parfait pour découvrir Harlan Coben, poids lourd du thriller américain. Du thriller en version soft si on se base sur Double piège, choisi pour son pitch excitant.

Une jeune veuve découvre son mari supposé assassiné, bel et bien vivant sur une vidéo captée dans son salon. Elle y avait placé une caméra pour surveiller la nounou de sa fille ... Ambiance.

C'est un roman assez chouette qui se lit bien parce qu'il allie efficacité et simplicité dans l'écriture. Il est un peu difficile de ressentir de l'empathie pour la froide et très armée héroïne. C'est sûrement voulu. Sinon, je qualifierais le dénouement d'original même si le procédé a forcément déjà été utilisé.

J'en lirai d'autres de cet auteur à succès. Sans nul doute ... L'été prochain ?

Pocket - page 78

L'homme s'assit sur le canapé à côté de l'enfant, regarda la caméra et sourit.
Par miracle, Maya réussit à ravaler son cri.
On serre, on desserre, on serre ...
Elle qui gardait la tête froide en pleine bataille, qui était capable de chercher refuge en son for intérieur pour conserver son calme et ne pas se retrouver paralysée par l'afflux d'adrénaline, fit appel à ses ressources habituelles. La tenue familière - blue-jean et surtout chemise vert forêt - aurait dû la préparer à cette possibilité ... ou plutôt impossibilité. C'est pourquoi aucun son ne lui échappa.
La chape de plomb qui pesait sur sa poitrine lui bloquait la respiration. Son sang s'était figé dans ses veines. Ses lèvres tremblaient.
Là, sur l'écran de son ordinateur, Maya voyait Lily grimper sur les genoux de son défunt mari.