Accéder au contenu principal

L'anomalie (Hervé Le Tellier)

 L'anomalie de Hervé Le Tellier

Le miroir du monde

Je suppose que ce prix Goncourt n'est pas meilleur qu'un autre mais une chose est sûre : il est brillant et captivant.

L'auteur explore un genre en général plutôt exploité par les romanciers américains plus connus pour l'efficacité de leurs scénarios et l'intensité de leur suspense que pour leur style littéraire. Hervé Le Tellier, lui, parvient à scotcher le lecteur façon page-turner sans pour autant négliger la qualité de l'écriture.

Une "anomalie" spatio-temporelle dont qu'il faut mieux taire ici la nature exacte de peur de divulgâcher l'intrigue, apparaît lors d'un vol Air France Paris-New York. Ses effets sont spectaculaires. De quoi électriser la population et faire paniquer les gouvernements ...

L'anomalie s'apparente au roman fantastique mais a rapidement l'intelligence de mêler anticipation, psychologique, sociologique, philosophique et métaphysique. Ça évoque Trump et Macron, le confinement, le repli sur soi, la montée des certitudes, l'hystérisation des réseaux sociaux et j'en passe. Ça vous dit quelque chose ?

Gallimard - page 34

Un ding assourdi l'alerte d'un mail. Elle lit le prénom d'André et soupire. Elle est en colère, moins parce qu'il insiste que parce qu'il sait qu'il ne devrait pas insister et qu'il ne peut s'en empêcher. Comment peut-il être aussi intelligent et aussi fragile à la fois ? Mais l'amour, c'est ne pas pouvoir empêcher le coeur de piétiner l'intelligence.