Accéder au contenu principal

Élévation (Stephen King)

Élévation - Stephen King

Coeur léger

Une lecture non prévue cet été avec ce court roman trouvé dans la boîte à livres de mon lieu de vacances. Un roman inhabituel (de ce que j'en connais) pour Stephen King, une histoire traitée avec légèreté, et je dirais avec superficialité.

Pourtant, ce qui arrive à Scott n'est pas drôle du tout. Il pèse de moins en moins sur la balance chaque jour alors que sa masse reste la même, que son apparence ne bouge pas, comme si la gravité n'avait plus d'effet sur lui ... Et la même chose se produit pour les objets et êtres humains en contact avec lui (c.f extrait ci-après).

Malgré une situation tragique inexorable et inextricable, notre héros décide de prendre les choses du bon côté et de faire les choses bien et ainsi "finir en beauté". Par son texte fluide et naïf, Élévation ressemble à de la littérature jeunesse. C'était parfait pour une lecture de serviette de plage.

Le Livre de Poche - page 35

"Dis-moi ce qu'il y a d'autre.
- Ce matin, je pesais quatre-vingt quatorze kilos. Au sortir de la douche, nu comme un ver. J'ai tiré mes haltères du placard, ceux de dix kilos, j'en ai pris un dans chaque main et je suis remonté sur la balance. Toujours quatre-vingt quatorze kilos tout rond."
Il y eu un instant de silence à l'autre bout de la ligne, puis le médecin lança : "Tu te fous de moi.
- Bob, que je meurs à l'instant si je mens"